• Région des Annapurnas
    L’Annapurna est l’une des zones de trekking les plus connues du Népal. Ce trek traverse les plus belles zones de la chaîne de l’Annapurna avec une vue imprenable sur les impressionnants sommets des Annapurna et un autre géant himalayen moins connu, le Dhaulagiri (8167m, la 7ème plus haute montagne du monde). Les trekkings de Jomsom, celui du Sanctuaire de l'Annapurna et surtout le tour du massif de l'Annapurna sont les plus courus du pays. Treks courts, treks longs, faciles ou plus difficiles, les amoureux de trekking ont ici l'embarras du choix. Située entre zone subtropicale et zone polaire, cette région se caractérise notamment par la variété de ses paysages et la diversité des populations qui l'habitent. La région des Annapurna occupe une place à part pour les amoureux de l’Himalaya.
  • Région de L'Everest
    Le Region de L’Everest est sans doute le plus réputé du monde. Il vous offre de magnifiques vues sur les montagnes himalayennes, y compris les plus hauts sommets de la planète dont l’Everest, plus haut sommet du monde à 8848 mètres. La région de l’Everest présente néanmoins aux trekkeurs l'avantage de s'infiltrer au coeur même du Khumbu Himal, le massif le plus imposant de l'Himalaya. Habitée par quelques ethnies, dont le peuple montagnards sherpas qui y est majoritaire, la région de l'Everest permet une incursion au sein de la culture bouddhiste tibétaine. Ce region permet de randonner au milieu de ces vallées grandioses entourées de montagnes splendides avec une vision panoramique sur l’Everest, l’Ice Fall, leNuptse (7861m), la pyramide quasi parfaite du Pumori (7161m) le Lhotse, le Baruntse, Cho-oyu (8200m) et l'ensemble des sommets alentour.
  • Région du Lantang Helambu
    Cette incroyable région combine la diversité des vues spectaculaires sur l’Himalaya et un grand nombre de rencontres ethniques passionnantes. Langtang reste moins fréquentée que celles des Annapurnas et de l’Everest. Cette région montagneuse est peuplée de Tamang dont les pratiques religieuses, le langage et le costume sont très proches des Tibétains. Cette vallée regorge de villages à explorer, de petits sommets à grimper et de glaciers à découvrir à une altitude modérée. Nous regagnons la région sherpa de l’Helambu et les magnifiques villages de Tarkeghyang avec les forêts de rhododendrons et de bambous où abondent les animaux sauvages, de majestueuses cascades qui coulent sur les énormes rochers,une vue magnifique sur la géante blanche recouverte de neige Langtang Lirung (7 200 m), et lacs sacrés de Gosainkund.
  • Région du Manaslu
    Au centre du Népal, le long de la frontière tibétaine, entre deux des parcs nationaux les plus populaires du Népal, se trouve la zone de conservation du Manaslu, qui abrite le 8ème plus haut sommet du monde, le mont Manaslu (8 163 m). C’est un trek himalayien encore très sauvage, permettant de revivre l’ambiance du Népal d’il y a 20 ans. Beaucoup moins fréquenté que le tour des Annapurna et certainement aussi beau. La haute montagne est habitée par des Lamas, fervents bouddhistes, et plus bas, on trouve en majorité des Gurungs. La vallée de la Tsum, ouverte aux trekkeurs très récemment, a su garder intacte toute sa culture et son authenticité. Elle se caractérise par ses monastères et ses gompas nichés à flanc de paroi ou dans les forêts de pins. Cette authentique vallée tibétaine saura vous émerveiller par la variété de ses paysages, sa faune et sa richesse florale L’importante dénivelée et écart d’altitude de ce trek nécessite un bon niveau de forme. Certains jours comprennent de longues montées et des descentes raides. Une expérience de trekking préalable est recommandée pour participer à ce voyage. Vous ne serez pas déçu. Ce voyage est vraiment magique. Rassemblez vos amis et donnez-nous vos dates préférées, ou rejoignez notre départ prévu !
  • Région du Mustang
    La région de Mustang est une région au sein d’une terre antique ancrée dans une histoire colorée et de longue tradition. Le Haut Mustang fait partie du Népal depuis environ 200 ans, mais conserve une forte influence culturelle du Tibet (Chine), compte tenu de sa proximité de la frontière du Népal et du Tibet (Chine). Vous vivrez une immersion dans la culture des vrais montagnards, qui n’ont pas été en contact régulier avec d’autres parties du Népal pendant de nombreuses années. Le point le plus élevé atteint sur ce trek est d’environ 4 300m, ce qui en fait un excellent choix pour un trek raisonnable sur la gestion de l’altitude. Géographiquement, Le Haut Mustang fait partie du « plateau tibétain » à l’abri des phénomènes de mousson. Cette situation permet de prolonger ainsi la saison de trekking à des périodes de l’année où il n’est pas possible de faire du trek dans les autres parties du Népal. Jusqu’en 1950, le Mustang était un royaume séparé, situé à l’intérieur des frontières du Népal. Cette zone a été ouverte aux visiteurs non-népalais il y a moins de 30 ans.
  • Khopra
    L’Annapurna est l’une des zones de trekking les plus connues du Népal. Ce trek traverse les plus belles zones de la chaîne de l’Annapurna avec une vue imprenable sur les impressionnants sommets des Annapurna et un autre géant himalayen moins connu, le Dhaulagiri (8167m, la 7ème plus haute montagne du monde). Les trekkings de Jomsom, celui du Sanctuaire de l'Annapurna et surtout le tour du massif de l'Annapurna sont les plus courus du pays. Treks courts, treks longs, faciles ou plus difficiles, les amoureux de trekking ont ici l'embarras du choix. Située entre zone subtropicale et zone polaire, cette région se caractérise notamment par la variété de ses paysages et la diversité des populations qui l'habitent. La région des Annapurna occupe une place à part pour les amoureux de l’Himalaya.