Le trek au Népal vous emmènera très souvent vers des altitudes élevées où l’oxygène est en proportion moins importante qu’au niveau de la mer. La quantité d’oxygène disponible à 3000 m correspond à environ 65% de celle du niveau de la mer et à 5000m, à environ 50%. Il est donc important d’habituer le corps à fonctionner dans cet environnement, de savoir gérer ses efforts, et surtout de tout mettre en place pour réduire les risques de MAM (Mal Aigu des Montagnes).

Avec l’altitude, des phénomènes normaux vont apparaitre comme l’augmentation de la fréquence cardiaque afin d’essayer de capter davantage d’oxygène dans l’air et l’augmentation du nombre de globules rouges transporteurs d’oxygène. La grande majorité des trekkeurs en bonne santé s’acclimatent correctement à l’altitude, à condition de respecter quelques règles simples.

Les voyages organisés par Sherpa Voyage sont conçus pour que vous puissiez vous acclimater lentement et en toute sécurité. Avec une vitesse de déplacement raisonnable et des gains d’altitude progressifs par petits paliers, le risque de MAM (Mal Aïgu des Montagnes) devient alors faible.

En dessous de 4000m, il y a en général peu de signes de MAM. Au-delà des 4000 m d’altitude, il est fréquent que les symptômes de MAM se présentent de différentes façons et à des degrés divers. Chaque personne va réagir différemment. Que vous soyez sportif ou non n’aura pas forcément d’influence sur l’apparition du MAM. En général, le MAM affecte tout le monde d’une manière ou d’une autre, et certaines personnes éprouvent les symptômes plus que d’autres.

Un très petit nombre de personnes commence à ressentir l’impact de l’altitude dès 2500 m. Même à cette altitude, si vous vous déplacez trop vite, vous pouvez être essoufflé. Alors une règle simple : se déplacer tranquillement.

Les treks organisés par Sherpa Voyage sont conçus pour vous faire monter lentement et pour donner à votre corps tout le temps nécessaire pour s’acclimater. Alors, marchez lentement, régulièrement en suivant le rythme de votre guide et détendez-vous. Appréciez le paysage et votre présence dans cet univers magique du Népal.

Il est vraiment recommandé de prendre son temps, chaque jour du voyage, d’avancer à un rythme confortable et surement pas trop vite. Votre guide Sherpa Voyage sera là pour vous écouter, vous aider. Alors si vous avez des inquiétudes ou si vous vous sentez stressé ou mal à l’aise, n’hésitez pas à communiquer avec lui. Le rythme de marche de nos treks sera toujours adapté en fonction de vos capacités. Il sera sur un rythme lent et régulier, plutôt que rapide-lent-rapide-lent. Ce qui est bien mieux pour bien s’acclimater. L’impact d’une augmentation de l’altitude n’est souvent ressenti que le jour suivant après votre arrivée à une nouvelle altitude. Alors, laissez votre guide définir le rythme sur le chemin car il sait ce qu’il fait, pourquoi et sait aussi où nous allons !

Pendant votre séjour en altitude, il se peut que vous ressentiez certains des symptômes suivants :
• Maux de tête
• Fatigue ou sommeil perturbé
• Confusion
• Vertiges
• Perte d’appétit
• Nausées
• Essoufflement
• Toux
• Palpitations cardiaques
• Gonflement des mains et / ou du visage

Les symptômes énumérés ci-dessus peuvent ne pas indiquer l’apparition de MAM, mais ils peuvent être des signes d’autre chose, et tout simplement une réaction normale de votre corps à l’altitude.

Si vous ressentez l’un des symptômes ci-dessus, cela ne signifie pas que vous ne pouvez plus continuer votre voyage. Mais il peut simplement signifier que certains ajustements sont nécessaires, une surveillance et peut-être un repos supplémentaire aussi. Il existe un certain nombre de choses qui peuvent être faites pour gérer ces symptômes et que vous vous sentiez plus à l’aise. Par exemple, assurez-vous d’être bien hydraté.

Nos guides ont une formation approfondie en premiers soins. Il aura la capacité à décider si vous pouvez continuer, s’il est nécessaire de redescendre ou de voir un médecin, afin que vous restiez en sécurité. La sécurité sera toujours le premier élément pris en compte dans les décisions de nos guides.

Avant de partir, n’hésitez pas à vous documenter sur le MAM et à consulter votre médecin pour plus d’informations.

En respectant ces quelques règles, votre voyage en altitude se passera correctement et sera un plaisir.